(Article mis à jour le 10 janvier 2012)

Après Jeunes Agriculteurs, le 6 janvier, la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) « s'étonne », dans un communiqué du 9 janvier, de la volonté prêtée à Sodiaal de mettre en place un système de triple volume-triple prix du lait lors de la prochaine campagne laitière. Elle appelle son réseau à organiser des rencontres avec les administrateurs de Sodiaal.

L'organisation syndicale rappelle qu'elle n'est pas opposée au principe de volumes différenciés. Mais elle « estime que l'introduction de ce volume C est prématurée. Trop de précipitation que les éleveurs ne comprendront pas et sont susceptibles de traduire par une volonté de baisse du prix du lait. En effet, ce volume supplémentaire C sera moins rémunérateur que les deux premiers ».

La FNPL revient à la charge sur un point qu'elle dénonce depuis cet été face aux coopératives : « L'absence d'information et de concertation, préalable à toute nouvelle équation du prix du lait [...] dans le respect des accords interprofessionnels. [...] la FNPL incite les sociétaires à demander des explications à leur coopérative. Et souhaite [...] un projet coopératif global sur cette gestion des volumes. »

De son côté, l'Organisation des producteurs de lait (OPL, Coordination rurale) estime, dans un communiqué du 10 janvier, que « Sodiaal s'obstine à vouloir imposer à ses producteurs de lait le principe de volumes de production et de prix différenciés. Après le double quota, voilà annoncée une étape supplémentaire, celle du triple volume ! Où la perversité s'arrêtera-t-elle ? »

Selon l'OPL, « la politique de cette coopérative, menée sans aucune consultation de ses coopérateurs, n'a évidemment qu'un seul objectif : faire baisser le coût de la matière première et, par conséquent, payer le lait des producteurs à un prix abusivement bas. En créant un volume supplémentaire, dit volume C, Sodiaal veut créer à coup sûr une surproduction. Ce volume excédentaire, qui ne pourra pas être compétitif sur le marché mondial, impactera inévitablement à la baisse le prix de la totalité du lait produit sur le territoire. »

« Il est temps de mettre fin à la mascarade et de cesser les mensonges. Produire plus ne garantira pas durablement une rémunération juste et équitable aux producteurs ! L'OPL dénonce fermement l'hypocrisie de Sodiaal qui, une fois de plus, méprise ses propres sociétaires. »

Lire également :