Le Copa-Cogeca (1) demande que les fonds du superprélèvement soient maintenus dans le secteur laitier.

Dans une lettre adressée le 7 mai 2014 à la Commission européenne, le Copa-Cogeca lui demande d'agir « dans le but de réduire la pression sur les producteurs laitiers durant la dernière année contingentaire et leur permettre de saisir les opportunités de marché croissantes ». Pour que les producteurs laitiers se placent au mieux pour exploiter celles-ci, le Copa-Cogeca demande le maintien des fonds du superprélèvement dans le secteur afin d'en aider le développement. « Ces fonds doivent rester dans le secteur laitier. »

De plus, poursuit le Copa-Cogeca, « nous devons aborder la manière de faire face à la hausse potentielle de la volatilité des prix lors de l'expiration du système de quotas en 2015 ».

La Commission européenne doit publier, en juin prochain, un rapport sur le secteur laitier.

_____ 

(1) Comité des producteurs et des coopératives agricoles de l'UE.