Mardi, dans un communiqué de presse, l'Union nationale des éleveurs livrant à Lactalis (Unell) a appelé tous les groupements à la rejoindre rapidement.

« Plus nous serons nombreux à l'Unell, plus nous serons incontournables au niveau des négociations qui ne manqueront pas d'être nécessaires pour défendre l'intérêt des producteurs de lait et faire vivre le contrat qui nous lie à l'entreprise Lactalis », explique Sébastien Amand, le président de l'Unell.

L'union a été créée, le 29 août 2012, entre les représentants de tous les groupements de producteurs livrant à Lactalis à l'échelon national. L'association réunit pour l'heure une vingtaine de groupements, avec comme objectif commun « la négociation des clauses générales des contrats entre les éleveurs et le transformateur ».

E.C.