En juillet dernier, le prix du lait à teneurs réelles atteignait en Europe 345 €/1 000 litres en moyenne, contre 257 €/1 000 litres en juillet 2016, relève le ministère de l’Agriculture, dans une note de synthèse Agreste publiée le 25 octobre. En France, sur la même période, le prix du lait s’est accru de 56 € pour atteindre 351 €/1 000 litres en juillet 2017. Mais contrairement à la tendance européenne, les livraisons peinent à décoller.

Repli chez les principaux pays producteurs

Trois pays enregistrent une croissance de la collecte particulièrement marquée sur le premier semestre de 2017, et tirent les chiffres européens vers le haut : l’Irlande (+6,9 % sur un an), la Pologne (+4,1 %) et l’Italie (+1,8 %).

À l’inverse, les livraisons sont en retrait pour les principaux producteurs de lait : l’Allemagne (20 % de la collecte européenne), en baisse de 3,2 % par rapport au premier semestre de 2016, et la France (16 % de la collecte), en recul de 2,8 %. Le Royaume-Uni et les Pays-Bas, respectivement troisième et quatrième producteurs européens (10 % et 9 % de la collecte), voient leur collecte reculer plus modérément, de l’ordre de 1 %.