Jusqu'au 31 mars 2015, les excédents de production laitière seront soumis au superprélèvement (ou prélèvement sur les excédents), confirme un règlement européen du 17 décembre 2014 publié mardi au Journal officiel de l'UE.

« Afin d'éviter toute incertitude », la Commission européenne met les points sur « i », notamment pour les pays en dépassement de quotas comme les Pays-Bas, l'Allemagne ou l'Irlande.

E.A.