Plusieurs dizaines d'agriculteurs se sont rassemblés jeudi soir devant l'usine de transformation Eurosérum (groupe Sodiaal), à Port-sur-Saône (Haute-Saône) pour protester contre la baisse du prix du lait payé aux producteurs.

Environ 70 agriculteurs ont bloqué à partir de 23h00 l'entrée du site avec plusieurs tracteurs à l'appel de la Fédération départementale des producteurs de lait (FDPL). Ils ont mis le feu à des bottes de paille et à des pneus, et avaient prévu de rester sur place « une heure ou deux ».

« Pour le trimestre en cours, le prix de base va être en dessous de 300 euros par 1.000 litre, alors que les producteurs doivent faire face à une hausse de leurs charges de l'ordre de 10 % par rapport à 2011 à cause de la hausse du prix de l'essence et du coût alimentaire des animaux », a expliqué le président de la FDPL, Emmanuel Aibischer.

Les agriculteurs dénoncent la « guerre des grands groupes aux dépens des producteurs ».

Sodiaal Union (marques Yoplait, Candia), premier groupe coopératif français, a décidé à la fin d'août de baisser le prix du lait payé aux producteurs de 5 euros par 1.000 litres. Il a été suivi par Lactalis, premier groupe privé laitier, qui ne veut pas « perdre de la compétitivité ».

Pour les agriculteurs, « Sodiaal a lancé le bal d'une baisse du prix du lait injustifiable et injustifiée ». Ils reprochent au groupe d'agir « au mépris de l'intérêt des sociétaires, bafouant les valeurs de la coopération ».