Stocker des véhicules sur vos espaces libres

Avec l’essor des ventes de camping-cars, les solutions pour stocker les véhicules de loisir hors saison se font de plus en plus rares. Le site monhangar.fr propose de mettre en relation des agriculteurs qui ont des espaces de stockage libres avec des particuliers à la recherche d’une solution de parking longue durée. Les fondateurs du site recrutent actuellement des agriculteurs prêts à se lancer en louant des bâtiments ou des surfaces inutilisées. Un outil de simulation sur le site permet d’évaluer le revenu qu’il sera possible de tirer de son espace de stockage. Pour une centaine de mètres carrés dans un bâtiment fermé dans l’Indre, il est possible de gagner jusqu’à 150 €/mois. La même surface peut rapporter jusqu’à 220 euros dans les régions les plus touristiques. L’agriculteur se contente de s’inscrire sur le site en précisant le type d‘espace (bâtiment fermé, ouvert ou plein air) qu’il veut mettre à disposition ainsi que sa superficie. Monhangar.fr se charge de trouver les clients, d’établir les contrats et de collecter les loyers. L’agriculteur reste libre d’accepter ou refuser chaque locataire.

Les phages, solution contre les bactéries résistantes aux antibiotiques

L’antibiorésistance est une menace pour la santé animale. Dans les élevages, où les traitements ciblés restent rares en l’absence d’identification des pathogènes, l’utilisation d’antibiotiques à large spectre augmente le risque d’antibiorésistance. Face à cette menace, la start-up française Vetophage remet au goût du jour la veille solution des phages. Ces virus naturellement présents dans l’environnement ont la capacité de lutter contre les bactéries de manière très spécifique et de les détruire. Vetophage propose des outils de détection spécifiques des bactéries afin d’adapter le choix du phage. La première solution commercialisée est celle du kit de détection rapide de la mammite chez les vaches laitières. Avec cette solution, l’éleveur connaît en 20 minutes l’identité du pathogène et peut donc mieux cibler son traitement.

Près de 15 millions de dollars pour EcoRobotix

Le spécialiste des traitements ultra-localisés EcoRobotix vient de réaliser une levée de fonds de 14,7 millions de dollars (13 millions d’euros). Ce nouvel apport de capitaux va permettre à EcoRobotix d’accélérer la production en série à grande échelle de son pulvérisateur traîné ARA et d’accroître son expansion sur le marché européen. Ce financement servira également à développer des solutions pour de nouvelles cultures et aller vers la pulvérisation autonome.

Corinne Le Gall