Les concessionnaires qui fêtent cette année leurs cinquante ans de carte John Deere font partie des pionniers. C'est en effet en 1960 que la marque a posé un pied de manière officielle en France, en installant le siège de la Compagnie française John Deere (CFJD) à Paris.

Deux ans plus tard, la firme construit une usine à Saran (Loiret) pour y assembler des tracteurs, puis des engins de travaux publics.

Puis, elle acquiert l'usine Thiébaud à Arc-lès-Gray (Haute-Saône), deux autres marques et leurs installations : Rousseau à Fleury-les-Aubrais (Loiret) et Rémy à Senonches (Eure-et-Loir).

Fabrication et commercialisation

Aujourd'hui, John Deere France chapeaute plusieurs activités, dont la fabrication et la commercialisation de moteurs Diesel à Saran.

L'usine emploie neuf cents personnes et sort environ cent mille moteurs par an, dont près de la moitié (48 %) trouvent des applications extérieures au groupe.

L'usine d'Arc-lès-Gray (400 salariés) est spécialisée dans les matériels de récolte des fourrages (presses, faucheuses-conditionneuses) et les chargeurs frontaux. Ormes (Loiret) abrite la succursale commerciale agricole et espaces verts.

Dans les mêmes murs, se trouve aussi la division John Deere crédit. Lespinasse (Haute-Garonne) et Châteaurenard (Bouches-du-Rhône) sont affectés à la fabrication et à la commercialisation des matériels d'irrigation.

Enfin, John Deere France possède un site spécialisé dans la vente des pièces de rechange : Vapormatic, à proximité de Laon (Aisne).

Toutes activités confondues, John Deere France emploie près de 1 500 personnes et a réalisé 1,012 milliard d'euros de chiffre d'affaires : 666 millions d'euros sur le marché français, 346 ME à l'exportation.

La marque compte 86 concessionnaires et 264 bases agricoles en France. Les matériels d'espaces verts sont commercialisés dans 550 points de vente. Enfin, 31 distributeurs ont en charge la commercialisation des moteurs en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient.

Au plan mondial, John Deere emploie plus de 51 000 personnes et a réalisé 23,112 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2009. Dans le même temps, le groupe, coté à la Bourse de New York, a consacré 977 millions de dollars à la recherche et au développement.

par Rémy Serai