« Les choses se dégradent », a déclaré Christiane Lambert, la présidente de la FNSEA, ce 4 septembre 2019 lors d’une conférence de presse. La responsable syndicale a ainsi listé 8 intrusions dans des élevages en 2017, 16 en 2018 et 41 à ce jour en 2019. Sur ces 41 intrusions, elle en attribue 30 à DxE, 8 à L214 et 3 à Boucherie abolition.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
26%

Vous avez parcouru 26% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !