La commune de Mareuil-sur-Lay-Dissais, en Vendée, va être la première à expérimenter dès cet été le déploiement d'un réseau de fibre optique en milieu rural, dans le cadre des projets pilotes lancés par le gouvernement, ont annoncé lundi France Télécom et le conseil général de la Vendée.

L'expérimentation prévoit le raccordement de près de 700 logements dans cette petite commune de quelque 2.000 habitants.

« Le déploiement débutera dans les jours qui viennent, et l'ouverture commerciale du réseau aux fournisseurs d'accès à internet est prévue d'ici à l'été 2011 », a indiqué France Télécom-Orange dans un communiqué.

« Le gouvernement a retenu sept localisations en zone rurale ou très rurale, dont Mareuil, pour des expérimentations avec la fibre. Mareuil est une première française », a indiqué Bruno Janet, directeur des relations avec les collectivités à France Télécom.

« Il est essentiel de voir comment fonctionnent aussi bien l'ingénierie, la discussion avec les autres opérateurs, les collectivités, tout cela est nouveau et doit être testé. Il y a certainement très peu d'autres endroits aussi petits dans le monde où la fibre est déployée jusqu'à l'abonné », selon lui.

« Je comprends que les opérateurs privilégient en premier lieu les zones densément peuplées pour développer leur réseau. Mais il faut aussi se battre pour apporter progressivement le très haut débit aux plus petites communes. On ne peut pas dire aux gens qu'ils auront le très haut débit dans quinze ans », a ajouté Bruno Retailleau, sénateur-conseiller général de la Vendée.

« Cela peut passer par la fibre optique mais aussi par la montée en débit sur les fils de cuivre du réseau (réservé à l'ADSL), la 4G ou le satellite », selon lui.

Le ministre de l'Industrie, Eric Besson, a fait part jeudi de l'intention du gouvernement de mettre les bouchées doubles en matière de fibre optique, s'engageant à « atteindre les deux millions de foyers » raccordables au 31 décembre 2011, contre 1 million à la date du 31 décembre 2010.

L'opérateur historique France Télécom a le même jour annoncé qu'il comptait équiper en fibre optique un total de dix millions de foyers d'ici à 2015, et quinze millions en 2020 (soit 60 % des foyers français).

Le taux de pénétration de la fibre – soit le nombre d'abonnés par rapport aux foyers raccordés – reste particulièrement faible en France avec environ 8 %, contre 65 % en Norvège, près de 40 % en Suède ou encore 30 % au Pays-Bas.