L’Agence des espaces verts (AEV) prévoit la mise en place, à la rentrée, d’un fonds régional de portage foncier. En clair, elle propose de porter le foncier, pendant une durée maximale de 5 ans. Un dispositif qui devrait laisser le temps aux nouveaux agriculteurs de finaliser leur parcours de formation et de faire face, de façon progressive, à l’investissement en capital lié à leur installation.

Le fonds sera alimenté par les produits de cession issus des ventes de propriétés de la Région, son financement est également ouvert à la participation citoyenne, aux collectivités et au mécénat.

Le nombre d’agriculteurs franciliens a diminué de 26 %

« Bien souvent en matière de foncier agricole, offre et demande ont du mal à être en adéquation, déplore Anne Cabrit, présidente de l’AEV. Des biens sont mis sur le marché mais aucun jeune n’est prêt, par manque de formation, en raison de problème de financement, ou de projet pas suffisamment mûr. Le projet d’installation peut aussi être prêt techniquement, mais avec une charge de capital trop lourde à porter pour un jeune qui souhaite s’installer. »

48 % de la surface de la région est couverte par des champs. Mais en 15 ans, cette surface a chuté de 14 000 ha, et le nombre d’agriculteurs a diminué de 26 %.

L’outil a été conçu en partenariat avec la Safer, et pour le compte de la Région Île de France, dans le cadre du pacte agricole.

Rosanne Aries