Des pluies diluviennes se sont abattues sur les départements du Var et des Alpes-Maritimes ces derniers jours, provoquant entre autres des crues et des coulées de boues.

Les syndicats FNSEA et JA ont appelé le 25 novembre 2019, le gouvernement à mettre en place des mesures rapides d’accompagnement et de soutien aux exploitations touchées par les intempéries. Les cultures et pâtures étant « particulièrement en souffrance », d’après les syndicats, qui appellent au déclenchement des régimes « de catastrophes naturelles et calamités agricoles pour accompagner les agriculteurs sinistrés ».

Artificialisation des terres agricoles

Les syndicats dénoncent « l’artificialisation croissante des terres agricoles » et « l’excès de l’urbanisation » responsables, selon eux, de l’ampleur du sinistre.

Même raison également pour la FDSEA et les JA du Var qui accusent les élus d’avoir cédé à la pression foncière sur le territoire, « sans cohérence sur l’aménagement du territoire » alors que « le département a doublé sa population en 20 ans ».

Ils rappellent aussi le laxisme de la justice autour des constructions illicites, des remblais en zones inondables ou encore des occupations illégales des terres agricoles.

Mise en place d’outils de gestion des risques

La FNSEA et JA appellent à poursuivre le travail mené par le ministre l’Agriculture autour de la gestion des risques pour la mise en place d’outils « performants, accessibles et permettant de surmonter ces coups durs » et qui devraient voir le jour d’ici au début de 2020.

Dans le Var, les syndicats proposent des solutions locales « zones d’expansion de crue, arrêt de l’urbanisation, protocoles de surinondation, aménagement des cours ».

A. Gambarini