L’enveloppe ICHN étant fixe, le montant définitif des indemnités compensatoires de handicap naturel (ICHN) est calculé chaque année par application d’un coefficient stabilisateur, dépendant du nombre de demandes. Pour 2019, le coefficient est fixé à 88 % pour toutes les régions de métropole hors Corse, et à 80 % pour la Corse. Le plus souvent, le coefficient stabilisateur est ajusté quand l’instruction des dossiers est terminée.

En 2017 et 2018, ce coefficient avait été fixé provisoirement à 93 et 92 %, avant d’être ramené à 95 % une fois tous les dossiers instruits. Sauf réajustement important après la fin de l’instruction, les montants de 2019 seraient donc rabotés… En allouant 20 millions d’euros supplémentaires à l’ICHN, le ministère pensait couvrir largement les besoins supplémentaires induits par l’arrivée de 10 000 à 15 000 nouveaux bénéficiaires et la sortie progressive des éleveurs d’anciennes zones défavorisées.

Bérengère Lafeuille