Plusieurs milliers de paysans malaisiens se sont réunis le 16 janvier 2018 devant les locaux de l’Union européenne (UE) à Kuala Lumpur pour protester contre l’interdiction de l’huile de palme dans les biocarburants. C’est ce qu’indique un communiqué de l’organisme Faces of palm oil qui regroupe plusieurs organisations de producteurs d’huile de palme. L’inquiétude des Malaisiens vient d’une directive sur les énergies renouvelables qui doit être votée le 17 janvier au Parlement européen.

Des centaines de milliers de producteurs concernés

« L’interdiction de l’huile de palme prévue par l’Union européenne constitue une menace réelle pour 650 000 petits exploitants et plus de 3,2 millions de Malaisiens qui dépendent pour leur subsistance de la filière de l’huile de palme, indique le communiqué de Faces of palm oil. Ce sont des communautés rurales entières de Malaisie qui seraient dévastées par cette discrimination, et des milliers de personnes seraient poussées à la pauvreté. »