Le tribunal de commerce de Quimper s'est réuni mercredi pour examiner la demande de prolongation de la période d'observation du groupe Doux. Cette période s'est ouverte le jour du bilan du groupe le 1er juin et 2012 devait s'achever le 30 novembre 2012.

Les avocats du groupe ont demandé une prolongation de six mois. Le tribunal rendra sa décision vendredi. Mais apparemment toutes les parties prenantes au dossier semblaient s'accorder pour accepter la prolongation demandée. 

Selon l'avocat du volailler qui répondait aux questions du quotidien Ouest-France, l'entreprise escompte un chiffre d'affaires de 508 millions en 2013 et un résultat de 20 millions. Des chiffres qui laissent perplexes les salariés, échaudés par d'autres annonces peu suivies de confirmation.

M.-G.M.