Recul du maïs grain et du maïs fourrage

Dans une note Agreste publiée le 9 mai, le ministère de l’Agriculture fait état d’une baisse des surfaces de maïs en 2017 à 1,45 Mha, selon les estimations établies au 1er mai. « La sole de maïs grain (y compris de maïs semence) reculerait de 2,4 % sur un an et de 15 % par rapport à la moyenne de 2012 à 2016 », selon la note, pointant des hésitations à semer avec le manque d’humidité des sols et une irrigation potentiellement restreinte.

Les emblavements de maïs fourrage baisseraient de 4 % par rapport à l’année dernière.

Les surfaces de blé dur, quant à elles, diminueraient également (–2,3 %) à 378 000 hectares alors que le blé tendre s’établirait toujours à 5,2 millions d’hectares.

Baisse des oléagineux, sauf pour le soja

Les surfaces consacrées aux oléagineux diminueraient de 4,8 % à 2,2 millions d’hectares en 2017. En cause, la baisse de 7 % enregistrée par le colza à 1,4 million d’hectares. La sole de tournesol atteindrait 548 000 ha (–0,4 %), soit une quatrième année de baisse consécutive. À l’inverse, les surfaces de soja progresseraient pour la cinquième fois de suite à 142 000 ha (+4,4 %).

La betterave et la pomme de terre en nette progression

Les surfaces de betteraves industrielles augmenteraient de 17 % cette année dans la perspective de la fin des quotas sucriers. Les surfaces de pommes de terre de conservation et demi-saison progresseraient de 3,8 % en 2017.

M.S avec l’AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Recul du blé sur Euronext

Les prix du blé reculaient vendredi en fin de journée dans un marché qui reprenait son souffle, au lendemain d’une forte hausse provoquée par des inquiétudes climatiques.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza en légère hausse sur Euronext

Les prix du colza poursuivaient leur progression vendredi après-midi, soutenus par les cours du pétrole, en hausse après l’annonce d’une réunion samedi au sujet des réductions de production.