Les productions de céréales, d'oléagineux, de protéagineux, de betteraves et de pommes de terre progressent sensiblement entre 2013 et 2014, a indiqué mardi le ministère de l'Agriculture dans une nouvelle publication Agreste.

Au 1er septembre, la production française de céréales est estimée à 70,4 millions de tonnes (Mt). C'est 4,6 % de plus qu'en 2013 et 5,1 % de plus que la moyenne 2009-2013.

En blé tendre, un rendement moyen national de 74,9 q/ha autorise une production de 37,5 Mt, soit 1,8 % de plus qu'en 2013 et 5,5 % de plus que la moyenne quinquennale. La qualité s'avère « variable selon les régions », constate le ministère.  

La production de blé dur diminuerait de 16 % cette année pour revenir à 1,5 Mt, en raison d'un sensible repli des surfaces.

La production d'orge/escourgeon approche 11,6 Mt (+12,1 % en un an) pour un rendement de 65,4 q/ha.

La production de triticale avoisine 2,06 Mt (+2 %), celle d'avoine 0,46 Mt (+6 %) et celle de seigle 0,13 Mt (-10 %).

La production de maïsgrain est attendue à 16,4 Mt (+9 %). Hors semences, le rendement est escompté à 96,4 q/ha. La production de maïs fourrage est estimée à 19,4 Mt (+4 %).

La production de colza est annoncée à 5,6 Mt (+27 %) pour un rendement de 37,1 q/ha.

La production de tournesol pourrait atteindre 1,63 Mt (+3 %).

Un quasi-doublement de la production est attendu en soja (0,21 Mt).

La production de pois est estimée à 0,56 Mt (+14 %), celle de féverole à 0,3 Mt (+21 %).

La production de betteraves est attendue à 36,4 Mt (+8 %).

La production de pommes de terre de conservation est estimée à 5,7 Mt (+12 %).