L’Autorité de la concurrence a décidé d’enquêter sur les récents rapprochements à l’achat dans le secteur de la grande distribution. Dans son viseur : les accords conclus entre les groupes Auchan, Casino, Métro et Schiever, d’une part, et entre les groupes Carrefour et Système U, d’autre part.

« L’Autorité a décidé de renforcer ses investigations sur ces rapprochements à l’achat et a ouvert, pour chacun de ces accords, une enquête afin d’évaluer l’impact concurrentiel de ces rapprochements à l’achat sur les marchés concernés, tant à l’amont pour les fournisseurs, qu’à l’aval pour les consommateurs. Cette enquête a été élargie au rapprochement entre Carrefour et Tesco », fait-elle savoir dans un communiqué du 16 juillet 2018.

Ces accords se distinguent, selon elle, d’accords précédents « par leur périmètre plus large incluant un volet international, et parce qu’ils incluent non seulement des produits à marque nationale (MDF) mais également des produits à marque de distributeur (MDD). Ils concernent ainsi potentiellement une part significative des produits de grande consommation commercialisés par les acteurs de la grande distribution à dominante alimentaire (produits alimentaires, produits d’hygiène et entretien, bazar, textile, etc.) ».

L’Autorité de la concurrence invite les fournisseurs, « qu’ils soient concernés ou non par ces rapprochements, à se rapprocher d’elle afin de lui faire part d’éventuelles préoccupations qu’ils pourraient avoir sur leurs effets ».

Alain Cardinaux