Selon les informations du magazine LSA, le groupe Auchan aurait acquis des centaines d’hectares autour d’une cinquantaine de ses sites en France, pour en faire des fermes qui approvisionneront ses magasins en fruits et légumes.

Confirmé par Auchan Retail France, le média spécialiste de la grande distribution, parle de « projets centrés autour de productions et de variétés locales cultivées dans le respect de l’environnement, voire en bio quand c’est possible, le tout en étroite collaboration avec le monde agricole et les habitants des environs ». En janvier dernier, La voix du Nord évoquait déjà un projet d’agriculture urbaine autour de l’hyper-Auchan de la Grand-synthe (59), sur 35 000 m² de terrain.

Double discours

Une démarche d’intégration aussi étonnante qu’ambitieuse pour l’enseigne, qui tient à traduire dans les faits son nouveau slogan « bon, sain et local ». Mais il n’est pas sûr que la profession voit tout cela d’un très bon œil…

D’autant que la foncière du groupe Auchan, Ceetrus (ex-Immochan), à l’origine de ces acquisitions, est aussi à l’œuvre d’Europacity, projet pharaonique soulevant la colère des agriculteurs et commerçants de Seine-Saint-Denis. Installer des maraîchers d’un côté, bétonner des terres de l’autre. Bon courage aux communicants chargés de défendre ce double discours…

Alain Cardinaux