Le Brésil a engrangé une moisson record de 188,2 millions de tonnes de céréales, oléagineux et protéagineux en 2013, soja en tête dont il est premier exportateur mondial, a indiqué jeudi l'Institut brésilien de géographie et statistiques (IBGE). En 2014, la récolte devrait atteindre un nouveau record de 189,5 millions de tonnes (Mt), le soja, maïs et riz assurant 93 % du total.

En 2013, la production record de soja s'est établie à 81,6 Mt. En 2014, il est prévu une hausse de 10,5 %, à 90,2 Mt. D'après la Confédération nationale de l'agriculture et de l'élevage du Brésil (CNA), en 2013 le pays a dépassé les États-Unis et est devenu le premier exportateur mondial de soja. La production de maïs a également été record en 2013, en hausse de 13 % par rapport à 2012 avec 80,5 Mt. Elle devrait toutefois reculer cette année. Cette chute prévisible est due à la diminution des plantations de maïs du fait que le prix du soja est plus favorable à cette culture.

La production de riz devrait augmenter d'environ 5 %, pour atteindre 12,2 Mt en 2014, contre 11,7 Mt en 2013. Malgré cette récolte fastueuse, les producteurs du Brésil, cinquième puissance agricole de la planète, vont encore faire face cette année à des difficultés logistiques. Le maïs ou le soja doivent parcourir des milliers de kilomètres entre les régions agricoles du centre du pays et les ports d'exportation. Or, malgré des investissements publics récents, le transport fluvial et ferroviaire fait défaut et certaines routes nationales manquent encore de goudron.