Ce chiffre montre bien la place qu’occupe désormais la molécule chez les exploitants. Dans le détail, 26 % utilisent du glyphosate plusieurs fois par an, 38 % des sondés traitent une seule fois par an, et 37 % ne sortent les bidons que rarement ou jamais.

Près de 460 personnes ont répondu à ce sondage.

Retrouvez les résultats détaillés du sondage en suivant ce lien.

N.B. : Les résultats d’un sondage en ligne ne sont qu’indicatifs dans la mesure où les internautes qui y participent ne constituent pas forcément un échantillon représentatif des exploitations agricoles françaises.