Le lancement de GIview par la Commission européenne a été officialisé le 25 novembre 2020. Cette nouvelle base de données « constitue un outil utile pour les consommateurs, les producteurs et les professionnels de la propriété intellectuelle », a déclaré la commission dans son communiqué de presse.

La plateforme, développée par l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle, est constamment mise à jour grâce aux données officielles enregistrées par la direction générale de l’agriculture et du développement rural de la Commission européenne.

Des informations sur les indications hors Union européenne

Des « informations détaillées » sur les indications géographiques hors de l’Union européenne mais protégées dans l’Union européenne par des accords bilatéraux et multilatéraux sont également disponibles. Tout comme les informations sur les IG de l’Union protégées dans des pays tiers.

Janusz Wojciechowski, commissaire chargé de l’agriculture, a salué le lancement de la plateforme, qu’il a qualifiée « d’outil précieux pour donner davantage de visibilité à nos indications géographiques renommées et aux indications géographiques protégées dans le cadre de nos accords internationaux ».

Le commissaire européen a par ailleurs rajouté qu’il continuerait, avec ses services, à travailler au renforcement des indications géographiques, « dont la valeur ajoutée pour les producteurs et les consommateurs n’est plus à démontrer ».

Raphaëlle Borget