Des intempéries dévastatrices. Le 2 octobre 2020, la tempête Alex s’abattait dans l’ouest puis dans le sud de la France. Les pluies diluviennes ont dévasté les vallées des Alpes-Maritimes, laissant derrière elles un éleveur de haute montagne qui a péri dans les eaux. Face à cette catastrophe climatique et aux conséquences dramatiques, la MSA Provence Azur et la Caisse centrale de la Mutualité sociale agricole (MSA) ont débloqué une somme de 210 000 euros pour soutenir les agriculteurs et leurs familles.

> À lire aussi : Les éleveurs en détresse pansent leurs plaies (07/10/2020)

76 exploitations agricoles sinistrées

Sur les 210 000 euros débloqués, la MSA Provence Azur annonce dans un communiqué de presse du 25 novembre 2020, avoir dégagé 70 000 euros sur son fonds d’aide d’Action sanitaire et sociale (ASS). Une somme qui va permettre de verser une première aide d’urgence de 1 000 euros pour chaque adhérent sinistré.

Interrogée par La France Agricole, elle précise que ce dispositif exceptionnel d’aide d’urgence destiné aux adhérents victimes de ces événements « est d’ores et déjà activé et le restera jusqu’à la fin de l’année 2020 ».

Au 26 novembre 2020, ce sont 124 sinistres signalés auprès de la MSA, dont 76 exploitations agricoles touchées. Et le communiqué de préciser : « Les exploitants agricoles n’ont pas été oubliés. Sur le volet économique, plusieurs solutions peuvent être proposées aux adhérents actifs non-salariés (exploitants ou employeurs agricoles) en fonction des besoins exprimés. »

Entre 500 et 1 000 euros déjà versés

En plus de ces 70 000 euros, s’ajoutent des dotations exceptionnelles d’un montant de 140 000 euros, attribuées par le conseil d’administration de la CCMSA (Caisse centrale de la MSA). Comme l’explique la MSA, elle va pouvoir « procéder prochainement à la revalorisation des secours en fonction du niveau des dégâts et des besoins des sinistrés » et ainsi procéder à deux autres virements.

Au total, « en fonction du niveau des dégâts et des besoins, au minimum entre 2 000 et 4 000 euros d’aides du service ASS de la MSA au titre des « secours intempéries » vont être alloués aux agriculteurs et leurs familles sinistrés. » Et les montants déjà versés varient entre 500 et 1 000 euros.

Quant aux démarches à entreprendre pour bénéficier de ces aides, la MSA explique qu’« il suffit soit de contacter la cellule de crise de la MSA, soit se rendre dans une des maisons d’aide aux sinistrés. »

À lire aussi : Covid-19 — La MSA bouleverse son échéancier de paiement

Oriane Dieulot