Un amendement voté par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale était revenu sur le projet initial de la loi « avenir professionnel » en maintenant l’exonération du secteur agricole de la taxe d’apprentissage.

L’Assemblée nationale a confirmé cette position lors du vote en première lecture du projet de loi. Le texte sera examiné par le Sénat à compter du 27 juin.