Marc Fesneau, le nouveau ministre de l’Agriculture a clôturé son tour des syndicats agricoles en rencontrant Nicolas Girod, le porte-parole de la Confédération paysanne, le 1er juin 2022, a indiqué le syndicat dans un communiqué du même jour. « Malgré l’ambition de planification écologique affichée par ce nouveau gouvernement », le syndicat « regrette de ne pas avoir perçu de changement de cap dans les orientations du ministère ».

Davantage de pluralisme syndical

La Confédération paysanne a placé le « revenu paysan » comme une priorité dans cet échange avec le ministre. Le syndicat fustige les récents choix politiques du gouvernement sur divers dossiers, comme ceux de la Pac ou de la grippe aviaire, qui sont « autant de coups de poignard dans le revenu paysan ».

Point positif, le ministre s’est montré « ouvert » pour travailler sur « une indispensable meilleure prise en compte du pluralisme syndical ».

Marc Fesneau avait déjà reçu la FNSEA et JA la semaine précédente, et la Coordination rurale et le Modef en début de semaine.

Marie Salset