Revoir le dispositif à l’installation

S’il y a un cheval de bataille chez JA, il s’agit bien du renouvellement des générations en agriculture. « Un défi qui nous tient particulièrement à cœur, a souligné Samuel Vandaele, le président de JA, ce 23 janvier 2020 à Paris lors de ses voeux à la presse. En effet, d’ici à 10 ans, 45 % des chefs d’exploitation vont partir à la retraite. L’enjeu est énorme ! »

Pour relever le pari, JA a dévoilé tout un plan d’action pour 2020. À commencer par la prochaine échéance politique : les élections municipales, où JA propose de rencontrer les candidats et d’évoquer avec eux l’importance d’installer dans les territoires. Une charte est en cours de rédaction à cet effet. Elle sera disponible pour tous les candidats qui souhaiteront la signer pendant le Salon international de l’agriculture.

Attirer vers le métier

Les JA se retrouveront également pour une session au Grand-Bornand, la semaine prochaine, pour travailler sur la promotion du métier. Autrement dit, comment attirer des jeunes vers la profession ? Avant d’entamer la traditionnelle semaine RGA (renouvellement des générations en agriculture) qui se tiendra du 3 au 7 février 2020 sur l’ensemble du territoire.

L’installation sera également au cœur du congrès de JA à la Baule, du 2 au 4 juin 2020. Les jeunes plancheront sur le rapport d’orientation intitulé « Des jeunes mieux formés, mieux installés pour une agriculture renouvelée ». L’objectif ? Bousculer les lignes et savoir « pourquoi des jeunes s’installent en dehors du parcours ? Quels sont les freins à l’installation et à la transmission ? Pourquoi certains ne s’installent-ils pas ? » a expliqué Samuel Vandaele. Pour y répondre, JA travaillera au renforcement du dispositif national à l’installation, à la professionnalisation des futurs agriculteurs et au développement d’un dispositif national à la transmission.

S’engager pour la profession

Durant son congrès, le syndicat présentera également les résultats d’une enquête menée sur l’engagement syndical : pourquoi certains décident de s’engager alors que d’autres non ? « C’est le moment de voir si notre syndicat est encore en adéquation », a expliqué Arnaud Gaillot, secrétaire général

Ce sera aussi l’occasion pour JA de reconsidérer son identité. Un engagement qui va au-delà du syndicat comme l’a rappelé Samuel Vandaele : « Nous constatons que l’engagement et la coopération s’estompent. Nous sommes moins présents dans les conseils municipaux par exemple. Notre message dans le réseau est : engagez-vous ! »

L’engagement et la coopération s’estompent.Samuel Vandaele, président de JA

Arnaud Gaillot a enfin présenté « Les Toqués de l’Agriculture », un rassemblement agricole et gastronomique qui se tiendra du 24 au 26 avril prochains devant l’Hôtel de ville à Paris. Cet événement se veut rassembleur. Toutes les régions y seront représentées et des chefs étoilés mettront à l’honneur le savoir-faire des jeunes producteurs. « Un de nos enjeux pour 2020 est de communiquer vers nos concitoyens afin d’expliquer notre travail et nos réalités », a rappelé le secrétaire général.

A. Gambarini