« Tous les soirs, j’ai dormi chez des agriculteurs, et je vais parler de leur détresse au président samedi », assure Patrick Maurin. Il espère pouvoir rencontrer Emmanuel Macron lors de sa visite au Salon international de l’agriculture demain, le samedi 23 février. Son objectif : lui présenter les doléances des agriculteurs en difficulté.

Déjà 540 km parcourus à l’automne 2018

C’est la deuxième marche citoyenne qu’entreprend Patrick Maurin. Nous l’avions interviewé sur ses motivations en septembre dernier, à l’occasion de sa première marche de 540 km contre le suicide, entre Marmande et Sainte-Anne-d’Auray en Bretagne. « La disparition des agriculteurs est quelque chose de catastrophique, il n’y a pas de considération pour les paysans en France », alerte-t-il.

S.B. avec l’AFP