Lors de son allocution du 14 juillet 2020, le président de la République a fait savoir qu’il ferait d’une « priorité de relance » la jeune génération. Des propos qui n’ont pas manqué de faire réagir la Coordination rurale. Dans un communiqué du 17 juillet 2020, le syndicat interpelle le président sur les difficultés que rencontrent les jeunes pour se former et s’installer...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
27%

Vous avez parcouru 27% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !