Cette demande fait actuellement l’objet d’une partie de ping-pong entre les administrations. Vers le début de juillet, espérant répondre au déficit de fourrages chez les éleveurs, la FNSEA 76 a écrit à la DDT pour obtenir le droit de récolter les jachères du département avant le 31 août. La DDT renvoie alors la balle à la Commission Européenne : elle seule peut accorder cette dérogation...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !