À la sortie d’une réunion avec Didier Guillaume et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie, en présence d’acteurs de l’industrie agroalimentaire et de la restauration hors domicile, la FNSEA et JA ont salué « l’esprit et les engagements pris par l’ensemble des acteurs de la restauration hors foyer » afin de valoriser les stocks de produits agricoles et alimentaires français.

À lire aussi : Écoles et entreprises, « la restauration collective va privilégier la production nationale » (11/05/2020)

Fluidifier les marchés

Ces engagements verbaux, « certains concrets et chiffrés », devraient permettre « de renforcer la consommation de produits français, et de retrouver de la fluidité sur les marchés, tout en valorisant les produits agricoles et agroalimentaires de nos territoires », se félicite le syndicat Jeunes Agriculteurs, qui appelait depuis plusieurs semaines, avec la FNSEA, à accélérer l’utilisation des stocks. « Nous saurons être au côté de chacun pour accompagner l’ensemble des démarches que nous voulons voir s’inscrire dans la durée. Nous saurons rappeler les engagements pris », promet le syndicat.

Au-delà de l’urgence, « JA et la FNSEA ont rappelé l’importance de développer et de renforcer des partenariats durables pour sécuriser le revenu des producteurs ». Des démarches qui s’inscrivent « dans la mise en œuvre et le respect de la loi Egalim », laquelle « devra prendre de l’ampleur dans les mois à venir », rappellent les syndicats.

B.L.