Le ministère de l’Économie et des Finances a annoncé qu’une vingtaine de taxes « à faible rendement » vont être supprimées en 2019. La taxe sur les farines en fait partie. Dans son dernier rapport annuel, publié le 7 février 2018, la Cour des comptes avait recommandé sa suppression. Une première étape dans le chantier de simplification de la fiscalité française entrepris...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
70%

Vous avez parcouru 70% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !