En décembre 2016, les prix des produits agricoles à la production sont en hausse de 5,1 % par rapport à décembre 2015. Mais sur l’ensemble de l’année 2016, la hausse n’atteint que 0,2 %, selon une note d’Infos rapides Agreste du ministère de l’Agriculture, publiée le 27 janvier 2017.

Côté grandes cultures, les prix du colza font un bon de 10,1 % entre décembre 2016 et 2015. Ceux de la pomme de terre atteignent leur niveau de 2013. Ils profitent de la baisse des récoltes et enregistrent une hausse de 43 % en glissement annuel. Le maïs est la seule céréale dont les prix sont orientés à la hausse (+3,6 %). Ceux du blé et de l’orge reculent respectivement de 0,7 % et 4,8 %.

Les légumes profitent de la météo

Les prix des fruits augmentent de 8,1 %. La baisse de la production de poires et pommes explique la hausse de leurs prix. Le phénomène est encore plus marqué pour les légumes. Les températures hivernales encouragent la consommation de poireaux et carottes explique Agreste.

Les cours de la viande porcine affichent une belle embellie sur un an. En décembre, ils enregistrent une hausse de 19,9 % par rapport à la même période de 2015. Le prix des œufs s’envole également. Sous l’effet d’une offre insuffisante, ils augmentent de 29,3 %. Constat plus amer pour la filière bovine. Les prix des gros bovins reculent de 2 % et ceux des veaux de 2,6 %.