6 millions d’euros viennent d’être attribués à neuf associations nationales dans le cadre de la mesure « Alimentation locale et solidaire » du plan France Relance. Dans un communiqué du lundi 10 mai 2021, le ministère de l’Agriculture précise qu’il s’agit de « renforcer la structuration » des réseaux de ces associations. Les financements « permettront d’activer des projets déclinables dans les territoires, luttant contre la précarité alimentaire et favorisant l’accès à des produits frais issus de circuits courts ».

> À lire aussi : Plan de relance, 1,2 milliard d’euros pour « la transition agricole » (03/09/2021)

Création d’antennes, incubation, commercialisation…

Parmi les neuf bénéficiaires se trouvent notamment Solidarité des producteurs agricoles et des filières alimentaires (Solaal), la Fédération nationale des coopératives d’utilisation de matériel agricole (FNCuma), l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture (APCA) et l’Association nationale de développement agricole et rural (Trame).

  • Solaal, l’association spécialisée dans les dons en provenance de producteurs agricoles, pourra ainsi, grâce à ce financement, créer deux nouvelles antennes régionales, une en Île-de-France et l’autre en Auvergne-Rhône-Alpes.
  • La FNCuma développera le projet « Catalyseur » Il s’agit d’un « programme d’incubation de projets innovants multi-acteurs (collectivités, agriculteurs…) et territoriaux ». Le communiqué du ministère précise que ce projet « prévoit la conception de nouveaux modèles de circuits courts à destination des personnes précaires, sur la base d’expérimentations locales et des retours d’expérience de territoires pilotes ». Dans les critères de sélection mis en avant se trouve notamment la diversité d’acteurs impliqués, agriculteurs, acteurs sociaux, collectivités…
  • L’APCA mettra « à la disposition des agriculteurs un outil clé en main sous la marque “Bienvenue à la ferme” pour la commercialisation de produits locaux auprès de publics précaires et/ou isolés ». Le ministère de l’Agriculture explique que ce nouvel outil « prendra la forme d’un container aménagé en casiers (réfrigérés et non réfrigérés) et pourra être positionné, en collaboration avec les collectivités ».
  • Trame va développer le projet « Mappi » (Magasins de producteurs accessibles aux publics précaires et isolés). Ce projet a pour ambition d’expérimenter « le développement de l’accès à une alimentation locale et de qualité issue des magasins de producteurs dans 5 territoires, auprès de publics précaires (notamment étudiants) et isolés des points de vente (géographiquement, culturellement et socialement) ».

Dans son communiqué le ministère explique que « d’ici à l’été », 24 millions d’euros supplémentaires seront alloués à des associations locales.

> À lire aussi : Solaal s’implante dans la Région Occitanie (06/10/2020)

Marie-Astrid Batut