« Une occasion unique pour que l’agriculture européenne puisse exploiter son plein potentiel en matière de séquestration du carbone dans les sols agricoles. » Pekka Pesonen, le secrétaire général du Copa (Comité des organisations professionnelles agricoles) et du Cogeca (Comité général de la coopération agricole de l’Union européenne), se félicite de l’amendement adopté par le Parlement européen le 7 octobre 2020, qui prévoit la mise en place d’un régime de crédits carbone pour les agriculteurs.

« Des perspectives d’avenir »

Pekka Pesonen estime qu’un tel dispositif permettrait d’offrir « aux agriculteurs un revenu vital supplémentaire fondé sur le marché et des perspectives d’avenir aux jeunes agriculteurs ». La mise en place d’un régime de crédits carbone est, selon lui, « une approche environnementale pragmatique et concrète ».

Le Copa-Cogeca appelle la Commission européenne à « élaborer rapidement un rapport d’évaluation concernant la conception de l’architecture de la politique climatique de l’Union européenne pour la prochaine décennie ».

Bertille Quantinet