« C’est un très mauvais signal adressé aux deux tiers des fermes françaises », s’insurge la Confédération paysanne dans un communiqué diffusé le 29 mars 2018. Stéphane Travert vient à peine d’annoncer lors du congrès de la FNSEA, le maintien du paiement redistributif à 50 € par hectare.

Soutenir les moyennes et petites fermes

« Les négociations sur la Pac 2015-2020 prévoyaient que le paiement redistributif pour les 52 premiers hectares atteigne 100 € par hectare en 2018, pour soutenir l’emploi dans les moyennes et petites fermes », rappelle le syndicat.

« Cette annonce est inadmissible ! Soutenir l’emploi paysan, favoriser la répartition des aides directes vers les moyennes et petites fermes aurait pu être un signe fort », regrette la Confédération paysanne. Le syndicat en appelle à l’arbitrage du président de la République.

Marie Salset