« Cette situation est intolérable et met en danger la survie d’exploitations engagées dans la transition écologique », s’exclament la FNSEA et JA, dans un communiqué du 14 décembre, dénonçant les « oubliés » du paiement des aides Pac.

Alors que le ministère se félicite du début du paiement du solde des aides Pac de 2018 et du « rétablissement d’un calendrier habituel de versement », les deux syndicats fustigent. « Malgré les efforts réalisés par l’Administration, nous ne pouvons pas nous résoudre à qualifier cette campagne Pac de normale », soulignent-ils.

Trop de retards encore

Selon la FNSEA et JA, « 15 % à 20 % d’agriculteurs devront attendre 2019 » pour toucher le solde de leur paiement vert et beaucoup ne l’ont pas encore perçu. Les deux syndicats rappellent que la situation des bénéficiaires de MAEC et d’aides bio « est loin d’être soldée » et que beaucoup attendent encore leurs aides de 2016, 2017 et 2018.

« Les agriculteurs ont besoin de visibilité sur les dates de versement pour gérer leur trésorerie », insistent la FNSEA et JA.

Marie Salset