« L’enseignement agricole, un outil indispensable au cœur des enjeux de nos filières agricoles et alimentaires » est le nom donné à la mission d’information du Sénat qui a commencé ses travaux le 9 février 2021.

À lire aussi : Prudence face au développement de l’apprentissage dans l’enseignement agricole (05/01/2021)

Partir des besoins des filières

Plusieurs thématiques ont été ciblées par sa rapporteure, Nathalie Delattre, au cours de la réunion constitutive de la mission. « L’idée est de partir des besoins des filières agricoles pour définir la nature d’un enseignement agricole idéal, susceptible de relever les défis auxquels elles sont confrontées au quotidien, avant d’examiner l’existant et de voir comment nous pourrions le rapprocher de cet idéal, en tenant compte, évidemment, des contraintes économiques que nous connaissons », a déclaré l’élue de la Gironde.

Un rapport publié en juin

La mission évaluera également l’impact de certaines réformes, comme celle de l’apprentissage et de la formation professionnelle, ou à la réforme du baccalauréat, sur l’attractivité et l’efficacité de l’enseignement agricole.

La publication du rapport de la mission est attendue pour le mois de juin afin que ses recommandations puissent être portées dans le projet de loi de finances pour 2022.

Alexis Marcotte