Selon cette étude, le développement de la grande distribution française à l’étranger a un impact positif sur les exportations agroalimentaires. Les estimations réalisées indiquent qu’un doublement des ventes de la grande distribution d’un pays donné dans un pays hôte entraînerait, en moyenne, une augmentation de 18,6 % des exportations agroalimentaire du pays d’origine vers le pays hôte.

Les référentiels de fournisseur mis en place au sein de l’Hexagone par les GMS sont transposés lors d’une implantation dans un autre pays. Par exemple, un producteur ou un grossiste qui travail avec une GMS en France pourra vendre plus facilement ses produits en Chine si cette enseigne de GMS décide de s’y implanter. Les fournisseurs ont ainsi accès à un marché beaucoup plus vaste.

R.H.