Faisant suite à l’annonce d’un nouveau paquet de mesures d’urgence par la Commission européenne, pour soutenir les filières agricoles en crise, la FNSEA et les JA ont salué ce jeudi 23 avril 2020 dans un communiqué commun « un premier pas important ».

Aucun montant annoncé

Toutefois, alors que la Commission n’a fait aucune annonce sur les montants qui y seront consacrés, les syndicats soulignent que « déclencher des outils est une étape majeure, mais il faut un budget additionnel à la hauteur dans le temps ».

Or le commissaire à l’Agriculture, Janusz Wojciechowski, a évoqué devant les eurodéputés le 15 avril le manque de moyens financiers intervenir sur les marchés. « L’efficacité des mesures dépendra des montants réellement nouveaux qui seront alloués », insistent les deux syndicats.

La FNSEA et les JA demandent également, pour l’avenir, « de vrais outils d’anticipation et de gestion de crise qui permettront d’avoir une meilleure réactivité dans l’accompagnement des exploitations ».

De son côté, le ministre Didier Guillaume a « remercié » la Commission pour les mesures d’urgence annoncées. « Le gouvernement travaille à la déclinaison nationale de ces mesures en concertation avec les filières concernées, pour qu’elles soient effectives dès leur adoption le 30 avril », précise un communiqué du ministère, évoquant aussi un « critère de rétroactivité » pour ces mesures.

B. Lafeuille