Le gouvernement a décidé de poursuivre son soutien financier aux personnes qui souhaitent recruter de jeunes salariés sur leurs exploitations. Un décret du 31 mars 2021 prolonge de deux mois l’aide à l’embauche de jeunes de moins de 26 ans.

Le plafond de rémunération éligible est dorénavant fixé à 1,6 Smic (2 Smic jusqu’à présent). Pour rappel, le contrat conclu avec le jeune doit être soit un CDD de trois mois au minimum, soit un CDI. L’aide est versée par tranche de 1 000 € au maximum chaque trimestre, pendant 1 an au maximum.

Apprentissage et contrats de professionnalisation

Pour les contrats d’apprentissage conclus jusqu’au 31 décembre 2021, le décret prolonge la dérogation au montant de l’aide unique aux employeurs attribuée pour la première année d’exécution du contrat d’apprentissage, ainsi que l’aide exceptionnelle aux employeurs d’apprentis et de salariés en contrats de professionnalisation.

Bertille Quantinet