L’agriculture s’est immiscée à deux reprises dans le discours d’Emmanuel Macron lundi 12 juillet 2021, parmi la panoplie de mesures annoncées pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

Relocaliser l’agriculture

Le président de la République a rappelé « la nécessité de moins dépendre de l’étranger pour certains produits essentiels, certains services, certaines technologies ». Après avoir mis en avant les efforts pour relocaliser certaines productions, Emmanuel Macron a parlé du « défi, qui est désormais le nôtre […] de généraliser cette dynamique, [et ainsi de] réindustrialiser, redevenir une grande nation de recherche, d’innovation, d’agriculture et d’industrie. »

« À la rentrée, après le travail et les consultations en cours, nous déciderons d’un plan d’investissement qui visera un objectif : bâtir la France de 2030 et faire émerger dans notre pays et en Europe les champions de demain qui, dans les domaines du numérique, de l’industrie verte, des biotechnologies, ou encore de l’agriculture, dessineront notre avenir », a-t-il poursuivi.

Raphaëlle Borget