Mise au point, ce 4 juin 2021, du ministre de l’Agriculture.

À la suite des déclarations la veille au sénat de la haut fonctionnaire en charge de l’égalité femmes-hommes au ministère, Julien Denormandie réagit : « Je tiens à confirmer qu’il n’est absolument pas question de modifier le critère d’âge d’accès à la DJA (dotation au jeune agriculteur). Bien entendu, nous devons accompagner toutes celles et ceux qui souhaitent s’installer en agriculture (indépendamment de l’âge) mais pas en changeant l’âge de la DJA », a-t-il déclaré sur Twitter.

Interrogé par La France Agricole, l’entourage du ministre dément aussi l’existence de négociations au niveau de l’Union européenne sur le sujet. À la question, un autre dispositif d’accompagnement financier des personnes installées après 40 ans est-il en réflexion ? « Nous devons les accompagner », répond le ministère.

Des installations des femmes plus tardives

À l’occasion d’une table-ronde organisée, le 3 juin 2021, par la délégation aux droits des femmes au Sénat sur le thème « Être agricultrice en 2021 », la haut fonctionnaire en charge de l’égalité femmes-hommes au ministère avait déclaré : « Le ministère de l’Agriculture est tout à fait favorable à ce qu’il y ait un report d’octroi de la DJA au-delà de 40 ans. D’autres pays de l’Union européenne y sont également favorables. Des discussions sont en cours auprès de l’Union européenne. »

« L’installation des femmes à la tête d’une exploitation agricole stagne autour de 24-25 % depuis dix ans, avait-elle aussi précisé. Est-ce uniquement lié à la dotation au jeune agriculteur ? On constate en effet que seulement 20 % des DJA sont attribuées à des femmes. Et seulement 44 % des femmes, contre 80 % des hommes, s’installent avant 40 ans. »

La mesure pourrait permettre à ceux qui entrent dans le métier après l’âge limite de 40 ans, de bénéficier aussi de l’aide européenne. Si la Coordination rurale et la Confédération paysanne ont approuvé l’idée, la FNSEA a opposé un avis « mitigé » et JA, par Manon Pisani, membre du bureau, s’y est fermement opposée.

Rosanne Aries