Dans son édition de 2022 sur « Emploi, chômage, revenus du travail », l’Insee s’est penché sur la durée et l’organisation du travail des différentes professions et catégories socioprofessionnelles.

La classification des « indépendants » s’est affinée avec quatre niveaux d’emplois, selon la taille de l’entreprise ou le secteur d’activité. Les exploitants agricoles se retrouvent dans le même groupe que les artisans et les commerçants, sous le qualificatif de « petits indépendants ». L’Insee distingue ensuite ceux qui emploient des salariés ou des aides familiaux dans leur entreprise, et ceux qui travaillent seuls.

Les indépendants employeurs gagnent la palme

Selon une l’enquête Insee menée en 2021, les « petits indépendants » avec un ou plusieurs salariés ou aides familiaux, déclarent travailler effectivement 46 heures par semaine. Ils gagnent la palme des plus travailleurs, toutes catégories confondues. Ils travaillent souvent le samedi (78 % d’entre eux) et régulièrement le soir (43 %) et le dimanche (50 %). Huit sur dix peuvent décider au moins en partie de leurs horaires.

Il est à noter que les « petits indépendants » qui n’ont pas de salarié ou ni d’aide familial, déclarent travailler un peu moins, autour de 35 heures par semaine. Ils travaillent souvent le samedi (70 % d’entre eux), mais moins le soir et le dimanche (37 %).

À lire aussi : Temps de travail : les agriculteurs au boulot 55 heures par semaine et le week-end (01/2021)

En 2019 les agriculteurs déclaraient 55 heures par semaine

En 2021, la moyenne du temps de travail de l’ensemble de la population en emploi est de 30,5 heures par semaine.

Une précédente étude de l’Insee, à partir d’une enquête menée en 2019, s’était intéressée spécifiquement aux agriculteurs. Ces derniers déclaraient être au boulot en moyenne 55 heures par semaine, contre 37 heures pour la moyenne des personnes en emploi, et souvent les week-ends.

Les salariés ne dépassent pas les 35 heures par semaine

Parmi les salariés, la durée travaillée augmente avec le niveau de qualification : elle est d’environ 34 heures hebdomadaire dans les emplois de niveau supérieur (cadres et ingénieurs du privé, médecins hospitaliers), et de 27 heures dans les emplois d’exécution peu qualifiés (caissiers, aides au maintien à domicile). 13 % de ces derniers emplois sont en temps partiels.

Sophie Bergot