Atteints du Covid-19 ou contraints de garder un enfant à la maison, certains agriculteurs ne peuvent pas travailler. C’est pour répondre à cette situation délicate que le gouvernement a mis en place une allocation permettant de financer le remplacement des exploitants agricoles empêchés de travailler du fait de l’épidémie de coronavirus. Cette mesure avait été annoncée à la mi-avril.

> À lire aussi : Une allocation de remplacement pour garde d’enfants (20/04/2020)

Formuler une demande à la MSA

La prise en charge du coût de remplacement est limitée à un plafond de 112 euros par jour et sera versée par les caisses de la MSA.

Cette dernière précise que « les adhérents doivent faire une demande de remplacement auprès de leur caisse par tout moyen : mail, courrier, etc. »

Dans un communiqué conjoint du 29 avril 2020, les ministres de l’Agriculture, de la Santé, et de l’Action et des Comptes publics expliquent que « les indemnités journalières perçues par les agriculteurs ne leur permettent pas de supporter le coût d’un remplacement pour mener à bien leurs tâches ». Il est également précisé que cette aide « sera versée, sur justificatifs, aux services de remplacement si l’exploitant fait appel à leur service ou bien directement à l’exploitant s’il a procédé à une embauche directe ».

Une allocation versée rétroactivement

Les exploitants qui auraient embauché un remplaçant pour les travaux agricoles depuis le 16 mars 2020, date de la mise en place du confinement, pourront aussi en bénéficier, à compter de cette date. Les indemnités journalières perçues seront alors déduites de l’allocation versée.

B. Quantinet