Il n’est désormais plus obligatoire de déclarer auprès de l’administration fiscale l’octroi d’un prêt à un proche quand son montant est inférieur à 5 000 euros. Cette décision du gouvernement, formalisée par un arrêté du 23 septembre dernier et en vigueur depuis le 27 septembre 2020 augmente donc considérablement la limite, fixée à 760 euros jusqu’à présent.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
56%

Vous avez parcouru 56% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !