Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

« Non à la sanctuarisation des espaces ruraux »

réservé aux abonnés

Foncier - « Non à la sanctuarisation des espaces ruraux »
Près d’un millier de manifestants se sont rassemblés le 21 août 2020, à Crest (Drôme), pour manifester contre la création par l’Aspas de réserves de vie sauvage dans le département. © D.R.

Près d’un millier de manifestants, selon les organisateurs, ont défilé ce vendredi 21 août 2020 dans les rues de Crest (Drôme) pour dénoncer le « ré-ensauvagement des zones rurales » pratiqué par l’Aspas, Association pour la protection des animaux sauvages.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 5 commentaires
daniel.viron@wanadoo.fr

Ne vous inquiétez pas, dans peu de temps on importera des produits agricoles pour ne crever de faim.

Signaler le commentaire :

Signaler un abus
MICHEL DELOCHE

ce n'est pas l'environnement qui nourrit les gens ...

Signaler le commentaire :

Signaler un abus
DAVID ESCOBAR

Il ne faut rien exagérer! La démarche de l'ASPAS est très modeste. Elle prétend juste sanctuariser QUELQUES espaces au potentiel de biodiversité particulièrement intéressant. Que je sache, l'agriculture française ne manque pas d'espace! Les campagnes de financement participatif sont le signe d'une prise de conscience collective sur l'urgence de préserver l'environnement qui n'est d'ailleurs pas incompatible avec la préservation d'une agriculture de conservation des sols et de la biodiversité, sans sacrifier la productivité, je pense notamment à l'agroforesterie. L'agriculture n'est pas l'ennemie de la nature que je sache, il y a de la place pour tout le monde en France. Quant aux chasseurs ils bénéficient déjà de trop de privilèges, à quand l'interdiction de chasser au moins un jour par semaine? La nature et les promeneurs méritent bien un jour de répit par semaine.

Signaler le commentaire :

Signaler un abus
Dominique

Jolis propos de gauchiste écolo: Il y a beaucoup d'endroits où la chasse est déjà fermée un jour par semaine.. Quand au droit de chasse, petit rappel, il est lié au droit de propriété; donc sur les propriétés privées les promeneurs doivent avoir l'accord du propriétaire pour s'y promener, surtout les jours où le propriétaire chasse et est responsable en cas d'accident, ce qui est son droit; sinon, il y a les forêts domaniales qui sont publiques pour se promener (si l'etat, le prori&taire n'en décide pas autrement, y compris les jours de chasse)

Signaler le commentaire :

Signaler un abus
MICHEL DELOCHE

que fait la safer??

Signaler le commentaire :

Signaler un abus
En direct
Afficher toutes les actualités


Hors Série - Eau et Irrigation - réponses à ceux qui veulent couper les vannes

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

Guide de l'installation des jeunes agriculteurs - 6ème édition

35€

Indisponible

AJOUTER AU PANIER

La famine vaincue ?

19€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Manager une entreprise agricole durable

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER