Les subventions européennes ont ralenti les départs d’actifs agricoles du secteur. Voici l’un des premiers constats du document de travail réalisé par une équipe de chercheurs de l’université belge KU Leuven, dont l’objectif était d’évaluer l’impact des subventions de la Pac sur les flux de main-d’œuvre agricole.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
39%

Vous avez parcouru 39% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !