À l’issue de neuf heures de discussions, députés et sénateurs sont parvenus dans la nuit de lundi à mardi 13 juillet 2021 à un accord sur le projet de loi climat, ouvrant la voie à une adoption définitive dès cet été, a-t-on appris de sources gouvernementale et parlementaire.

Réunis en commission mixte paritaire, les parlementaires des deux chambres ont trouvé un compromis sur ce projet de loi dense, inspiré des propositions de la Convention citoyenne pour le climat. « C’est une étape importante de franchie », s’est réjoui le rapporteur général du texte côté Assemblée Jean-René Cazeneuve (LREM).

Barbara Pompili satisfaite

Le Sénat dominé par la droite « est revenu sur les reculs environnementaux qui étaient des lignes rouges pour le gouvernement, sur l’artificialisation des sols, les menus végétariens et encore la rénovation énergétique des logements », s’est-on aussi félicité à Matignon.

« Il faut saluer cette capacité à dépasser les clivages politiques pour faire avancer l’écologie toujours plus loin », s’est réjouie sur Twitter la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, qui a porté le projet de loi devant les assemblées. « Nous allons faire entrer l’écologie dans nos vies », a vanté celle qui promeut « une écologie du quotidien ».

> A lire aussi : Loi Climat : Les Sénateurs déçoivent le ministère de la Transition écologique (28/06/2021)

Avec l’AFP