C’est une nouvelle victoire pour le Campus des Sicaudières mais ce fut d’une courte tête. La classe de première en bac pro CGEA de l’établissement de Bressuire, dans les Deux-Sèvres, a remporté la dernière édition du concours de rédaction des lycées agricoles organisé depuis 2010 par le Conseil supérieur du notariat.

Une récompense que les élèves ne pourront pas aller chercher cette année sur le stand du ministère de l’Agriculture en raison de l’annulation du Salon international de l’agriculture.

Concilier production agricole et protection de la biodiversité

Le dossier de l’établissement deux-sévrien a devancé d’une voix celui de la première année de BTSA Acse du lycée breton Théodore Monod du Rheu (Ille-et-Vilaine), selon les résultats arrêtés par le jury qui s’est réuni le 17 mars 2021. Les 10 établissements en lice devaient rédiger un dossier sur la manière de concilier demain production agricole et protection de la biodiversité.

Un travail écrit que le Campus des Sicaudières a su relever grâce à un dossier de qualité tant sur la forme que sur le fond, salué par le jury composé de notaires de l’Inere (l’Institut notarial de l’espace rural et de l’environnement), du directeur du think-tank Agridées, d’un maître de conférences à l’Université de Poitiers, de représentants du ministère de l’Agriculture et d’un journaliste de La France agricole. Le thème de la prochaine édition du concours portera sur l’accès au foncier des agriculteurs de demain.

Alexis Marcotte