Le ministère de l’Agriculture a fait savoir le 10 décembre 2020 qu’il débloquerait un budget total de 10,2 millions d’euros pour « aider les établissements techniques agricoles publics et privés les plus en difficulté ». Ce montant s’inscrit dans le projet de loi de finances rectificative pour 2020.

Une enveloppe de 6 millions avait déjà été évoquée en novembre dernier en soutien aux établissements de l’enseignement agricole public.

L’impact de la crise estimée à 46,1 millions d’euros

La crise sanitaire n’a pas épargné le monde de l’enseignement agricole. C’est le triste constat qu’avait révélé une enquête de la Direction générale de l’enseignement et de la recherche (DGER), au début de décembre, qui estime à 46,1 millions d’euros l’impact financier.

Elle révèle aussi que 42 établissements se trouveraient aujourd’hui au bord de la faillite et nécessitent un soutien financier rapide au risque de devoir fermer avant la fin d’année.

> À lire aussi : Enseignement agricole : 42 établissements au bord de la faillite (02/12/20)

Un soutien aux établissements privés et publics

Cette enveloppe ira vers :

  • 55 établissements publics locaux d’enseignement et de formation professionnelle agricole (EPLEFPA),
  • 22 établissements du Conseil national de l’enseignement agricole privé (CNEAP),
  • 5 établissements de l’Union nationale rurale d’éducation et promotion (UNREP),
  • 47 Maisons familiales rurales (MFR).
A. Gambarini